Articles

Affichage des articles du janvier, 2019

Premier mini-concert « Bösendorfer » avec Geneviève Neuville le samedi 13 avril à 17 h

Image
(English follows)
Le prêt du magnifique piano Bösendorfer au musée a été renouvelé et nous avons le plaisir de vous annoncer qu'une très belle programmation est en préparation... et que vous pouvez déjà vous procurer vos billets pour ce premier mini-concert.

Nous vous proposons un événement «Zéro Déchet» avec un duo musical "folk & jazz", mettant en vedette la pianiste Geneviève Neuville, qui a vécu à Frelighsburg, accompagnée du guitariste Mike Rudlauréat d’un prix Juno. Vous pouvez écouter Le Vent du Nord dans les Voilespour vous mettre en appétit. Puis ensuite réservez vos billets (15 $ pour les membres, 20 $ pour les non-membres) en appelant Richard Leclerc au 514 891 9560


First mini-concert with Geneviève Neuville on piano and Mike Rudi on guitar on Saturday, April 7 at 5 pm 

The Sutton museum welcomes Genevieve Neuville , who will play on the magnificent Bösendorfer piano that has been lent to us. 
To offer you a "Zero Waste" event that comes out of th…

Les bons coups du Musée de Sutton en 2018

Image
2019 souligne dix années d’expositions temporaires au Musée des communications et d’histoire de Sutton, depuis l’expo Les Canadiens passent par Sutton en train. Mais avant tout, une rétrospective de 2018 est de mise. L’exposition consacrée à François Dompierre, le nouveau café-boutique Jehane-Benoît et tous les événements autour du piano Bösendorfer ayant appartenu à Miklós Takács, prêté par sa propriétaire actuelle, Diane Cormier, démontrent que le musée continue de progresser et de contriubuer au rayonnement de Sutton et de Brome-Missisquoi.



François Dompierre, 50 ans de musique
Douzième exposition temporaire en dix ans, organisée avec la collaboration de Claude Laporte, conjointe de François. Quand on lui avait demandé il y a quelques années si on pouvait faire une expo sur sa carrière, il avait répondu : Vous ferez ça quand je serai mort. Puis, il y a deux ans : Ok, vous pouvez la faire, mais sans moi. Le passé ne m'…