Du violon traditionnel au Musée de Sutton le samedi 16 août à 16 h

Dans le cadre du Festival de violon traditionnel de Sutton, le musée accueillera Andrea Beaton et Mathieu Gallant. Tout détenteur du passeport 2014 du musée ou toute personne qui aura payé 5 $ ce samedi 16 août pour visiter GERALD BULL, UNE EXPO CANON pourra conserver son billet d'entrée pour assister à ce spectacle, sans frais! Le musée offrira même un verre «dégustation» d'un produit du Domaine Pinnacle aux adultes (18 ans et plus). Apportez votre chaise. 

Andrea Beaton – Cap Breton
Andrea Beaton est l’une des violonistes les plus prometteuses du Cap Breton. Quand on l’écoute, on entend le pouvoir de son archet, la fougue et le swing de son sens rythmique et la netteté de son attaque. Elle est en train de se faire un nom dans les salles de danse, les concerts, les « ceilidhs » et les festivals. Sa réputation grandit à vue d’œil et s’étend au-delà de son île. Andrea Beaton est destinée pour de grandes choses.

Andrea est la plus jeune de la génération des musiciens de la famille Beaton. Son père, Kinnon, est un des violoneux les plus influents du Cap Breton d’aujourd’hui. On peut entendre son sens du rythme dans le jeu d’Andrea. Sa mère, Betty Beaton, est une des grandes accompagnatrices de piano de sa génération et contribue à la rythmique remarquable des Beaton.

Son premier album, « License to Drive ‘Er », a reçu une nomination pour « Album solo de l’année – traditionnel » et son deuxième album « Cuts », pour « Enregistrement instrumental de l’année », tout deux au East Coast Music Awards. Elle a enregistré son troisième album, « The Tap Session », en direct dans un pub pendant une tournée en Écosse. Elle joue aussi sur deux des albums de Kinnon, ‘Saturday Night Lively’, et ‘Eoghan Dubh’, qu’elle a aussi réalisés. En 2004, Smithsonian Folkways Recordings a sorti un album « Cape Breton Fiddle and Piano Music : The Beaton Family of Mabou », où elle est mise en vedette avec les membre de sa famille. Elle est coréalisatrice de l’album ‘Cape Breton Live : Take 01’, qui a été enregistré à un party de cuisine chez elle, où elle joue avec ses parents, Kinnon et Betty Lou.

Mathieu Gallant – Îles-de-la-Madeleine
Originaire des Îles-de-la-Madeleine, Mathieu a reçu dès l’âge de 4 ans une formation en violon classique qui lui a permis de découvrir une passion pour son instrument qui ne l'a jamais quitté depuis. Déménagé à Montréal depuis plusieurs années, Mathieu apprend les rudiments du saxophone alto pour un groupe de reggae latin – Cheba – qui l’a appelé à voyager sur plusieurs scènes à travers le Québec, l’Ouest canadien et toute l’Amérique centrale.

Maintenant, Mathieu se consacre uniquement à la musique traditionnelle québécoise. Toujours avare d’apprendre plus de «tounes», spécialement les «tounes croches», il élargit son répertoire de jour en jour et a pour but premier de partager cette belle culture. Il trouve toujours le temps pour un bon «jam».

On a aussi pu voir  Mathieu jouer dans des concerts avec Andrea Beaton en Ontario, des danses à Montréal et à Lachine avec la troupe des « danseux » et leader des sessions de musique traditionnelle au Vice-Versa (Mtl) et à l’Albion (Joliette).


Commentaires

  1. Andrea Beaton est une sacrée violoniste. Son premier album est de grande qualité. Bon festival, dommage que Sutton soit si loin vu de France. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être prévoir venir au Québec en 2015 pour la deuxième édition du Festival de violon traditionnel de Sutton!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Devenez membre du musée et triplez vos chances de gagner un certificat-cadeau de 3000 $! (English follows)

Deux sujets interreliés présentés cet été au Musée des communications et d’histoire de Sutton

Le musée participe à l'expo Vitrines sur le passé, proposée par Héritage Sutton dans le cadre d'Objectif Photo Cantons-de-l'Est